Hypnose et perte de poids : l’anneau gastrique virtuel [vidéo]

  • surpoids
Centre de Thérapie IBDP Annelise BARRAU YVARS, psychanalyste - hypnothérapeute Hypnose et perte de poids : l'anneau gastrique virtuel A la Maison Médicale La Massane, à Saint Rémy de Provence, le protocole thérapeutique de l'anneau gastrique virtuel (par hypnose), permet de perdre du poids, sans se limiter à l'aspect nutritionnel. Dans la démarche d'Annelise Barrau Yvars, psychanalyste - hypnothérapeute, un travail à l'origine des déséquilibres alimentaires est primordial pour que les troubles soient enrayés efficacement, et ainsi permettre l'entière efficacité de l'anneau gastrique. Ce protocole n'étant pas adapté à tout le monde, un bilan psycho-émotionnel et alimentaire précède les séances d'hypnose. Ce bilan permettra d'adapter le protocole de façon complètement individualisée. L'anneau gastrique virtuel (ou hypnotique) est une technique d'hypnose, mondialement reconnue, pour permettre de maigrir et perdre durablement du poids. (Elle n'est toutefois pas la seule). Il est également recommandé d'être suivi, en parallèle, par un médecin. Le principe de cette démarche est fidèle à ceux de l’hypnose thérapeutique et repose essentiellement sur le fait de visualiser sous hypnose, de façon très réaliste, l’installation d’un anneau gastrique qui réduit la taille de son estomac. Un reportage M6 100% Mag : Elles maigrissent grâce à un anneau gastrique virtuel ! [...]

Maigrir, c’est perdre le surpoids émotionnel pour atteindre la légèreté de la liberté

Maigrir, c’est perdre le surpoids émotionnel pour atteindre la légèreté de la liberté par Annelise Yvars NOUS MANGEONS CE QUE NOUS ÉPROUVONS Lorsque vous passez à table, lorsque vous vous apprêtez à mettre en bouche un aliment, lorsque vous buvez, que mangez-vous ? Que buvez-vous ? Posez-vous tranquillement cette simple question : qu’est-ce que je viens nourrir en mangeant ? Autrement, dit, avez-vous vraiment faim ? Est-ce un besoin physiologique ? Dans tel cas, tout semble logique. Mais il arrive bien souvent que l’on mange pour « bouffer », pour tasser un peu plus le trop plein émotionnel qui envahit, pourvu qu’il ne déborde pas… Comme un petit enfant sur la plage qui tasse bien fort le sable de son seau, afin de pouvoir le retourner et le démouler… Vous tassez, tassez… mais le seau ne peut contenir plus que son contenant… Il faut le retourner (et le voir sous un autre angle), pour le dé-mouler… Votre pantalon vous moule trop ? Démoulez alors ce que vous avez trop tassé en vous, votre surpoids émotionnel. Vous l’aurez saisi, pour maigrir, vous devez comprendre votre lien à l’alimentation. LE RAPPORT À LA NOURRITURE ENFANT DÉTERMINE CELUI D’AUJOURD’HUI Pour bébé déjà, la nourriture fait partie des 3 points d’un triangle fondamental mère-lait-bébé. […]

Les grandes vertus du questionnement positif

Les grandes vertus du questionnement positif Pour obtenir ce que vous n’avez jamais eu, vous devez faire ce que vous n’avez jamais fait, c’est-à-dire effectuer des actions qui vous poussent à sortir de votre zone de confort et qui vous rapprochent un peu plus chaque jour de votre objectif, quel qu’il soit. Certaines personnes ont la capacité de définir spontanément les actions qu’elles doivent entreprendre pour obtenir des résultats souhaités. A contrario, beaucoup des gens n’arrivent pas à les identifier et en conséquence ils n’ont aucune idée des actes qu’ils doivent accomplir. Mais pourquoi est-ce ainsi ? Est-ce que certaines personnes ont des aptitudes que d’autres n’ont pas, ou sont-elles simplement plus chanceuses ? Pas du tout. La chance ou les aptitudes chez une personne jouent un rôle secondaire lorsque l’on désire atteindre un but. L’élément important qui vous permettra de savoir ce que vous devez faire pour enclencher le changement, c’est la qualité de la conversation que vous avez avec vous-même. Par exemple, si vous faites une action et que cela ne donne pas les résultats attendus, votre conversation avec vous-même peut prendre deux directions : La première est sous forme d’affirmations telles que : « De toutes façons, je […]

Nos conflits, miroirs de nous même

 Nos conflits, miroirs de nous même Au départ, cela nous laisse au mieux perplexe : tout ce qui nous fâche ou nous agace chez les autres représente un aspect de notre personnalité que nous n’avons pas encore travaillé ou compris. Nos conflits se répètent souvent jusqu’à ce que nous comprenions ce que nous avons à changer. Tous les petits et gros travers des autres qui nous irritent tant sont précisément les clés pour mieux nous comprendre nous-mêmes.  Dans un conflit, dès l’instant où nous sentons poindre le début de la colère, c’est que nous avons déjà cessé de nous efforcer de trouver une solution et que nous avons dès lors commencé à nous battre pour avoir raison. On dépense alors beaucoup plus d’énergie à se justifier, à s’expliquer, à se protéger, à s’obstiner, à argumenter et à vouloir avoir raison, qu’on en utilise à trouver une solution…  Alors, où est l’intérêt ? Que d’énergie perdons-nous à toujours vouloir avoir raison ! Nous voulons prouver notre point de vue, nous voulons démontrer que l’autre à tort et que nous sommes … Meilleurs ? … Supérieurs ?  C’est difficile à accepter, mais c’est la réalité : l’autre personne n’est pas le problème! [...]

Le Work appliqué à la Thérapie Analytique

Le Work appliqué à la Thérapie Analytique par Annelise Yvars A partir des pensées qui sont source de souffrances, Annelise Yvars applique la technique du Work en prémisse à la Thérapie analytique pour avancer dans la compréhension de soi-même. Les personnes ayant déjà bien progressé dans une investigation personnelle peuvent alors partir à la rencontre encore plus profonde de leur inconscient et de la face cachée de l’iceberg de leur histoire personnelle et émotionnelle afin de libérer entièrement la force de vie qui est en soi et de se permettre un épanouissement complet et total dans la vie quotidienne. Qu'est-ce que le Work Le « Work » de Byron Katie est une démarche permettant d’identifier et de questionner les pensées qui sont à l’origine de la souffrance. C’est un moyen pour trouver la paix avec soi et les autres. Les personnes âgées, les jeunes, les malades, les bien-portants, les personnes éduquées ou sans éducation—toute personne à l’esprit ouvert peut faire ce Travail. Le Travail nous ramène toujours à ce que nous sommes vraiment. Chaque croyance assez investiguée pour être comprise, permet à la prochaine d’émerger. Vous défaites celle-là aussi. Puis vous défaites la suivante, et la suivante. Et vous découvrez qu’en fait, [...]

Florithérapie, Fleurs de Bach et Elixirs FLoraux

  • floritherapie
Florithérapie, Fleurs de Bach et Élixirs Floraux par Annelise Yvars. Depuis des millénaires, l'homme utilise les plantes pour se nourrir et pour se guérir. Les fleurs, de tous temps, ont symbolisé les nombreux sentiments de l'âme humaine. Au-delà de leur réalité physique et biochimique, elles véhiculent le message des forces vivantes de la nature. Les élixirs floraux s'adressent â l'être humain dans sa globalité. Leur champ d'action est très large. Source d'équilibre et de bien-être, les élixirs floraux sont utilisés pour harmoniser la vie psychique et pour nous aide à relever les défis de l'existence. Ils agissent en transformant les émotions, les attitudes et les habitudes comportementales qui entravent l'épanouissement personnel et qui perturbent la santé. Ainsi, pour citer quelques exemples, ils sont utilisés pour surmonter la tristesse, le découragement, le manque de confiance en soi, l'indécision, les peurs, les stress... Chaque élixir floral est porteur d'un message essentiel : il transmet la structure énergétique de l'espèce florale utilisée lors de sa préparation et se reconnaît par la qualité qu'il apporte. Cette "qualité" est l'expression d'une dynamique d'épanouissement d'un potentiel transformatif spécifique à chaque espèce florale utilisée et correspondant aux traits de personnalité, aux émotions, aux états d'âme de l'être [...]

Abricotier (Deva)

  • Abricotier
ABRICOTIER. Prunus armeniaca Habitat et description Rarement à l'état sauvage, l'Abricotier, de la famille des rosacées, apprécie les endroits ensoleillés à l'abri du froid. C'est un petit arbre, à cime semi-sphérique, aux feuilles caduques, dentelées sur les bords, qui peut atteindre dix mètres de hauteur. Les fleurs blanches ou roses apparaissent avant les feuilles au mois d'avril. Histoire et tradition Cet arbre fruitier originaire de l'Est de la Chine (Mandchourie) fut introduit dans nos régions il y a deux mille ans. Les Romains installèrent les premiers vergers d'abricotiers sur le pourtour méditerranéen. Le nom donné à l'Abricot viendrait du mot arabe "albicoca ". On extrait une huile de son noyau, utilisée en parfumerie et en cosmétique. Usages phytothérapiques De nos jours, les propriétés thérapeutiques de l'abricot sont jugées médiocres et négligées. C'est pourtant un fruit de grande valeur, riche en vitamine A et reconnu pour son action antianémique. Sec, le fruit est laxatif. Le jus frais est un excellent tonique en application externe sur le visage. Elixir floral d'Abricotier Joie, plénitude En résumé Pour les tempéraments intellectuels, aux responsabilités multiples qui sont sujets aux brusques sautes d'humeur, qui ont du mal à être bien dans leur corps et qui manifestent [...]