Hypnose : une thérapie efficace pour les troubles du sommeil et l’insomnie

Le sommeil occupe environ un tiers de notre vie. A 60 ans, nous avons passé l’équivalent de 20 ans à dormir. Perte de temps ou nécessité ?

En fait, un bon sommeil est primordial pour notre santé. Dès le début de la vie, il est indispensable à la croissance de l’enfant et le développement de son cerveau. Aussi, tout au long de notre existence, il nous est nécessaire pour assurer notamment un rôle de récupération physique et psychique.

Afin de mieux comprendre le sommeil, il faut savoir qu’il est composé de deux cycles essentiels : le sommeil lent et le sommeil paradoxal. Chaque type de sommeil a sa spécificité.

Notre sommeil est composé de cycles qui durent environ 90 minutes. Un cycle de sommeil est lui-même composé de cinq phases. Les quatre premières phases correspondent au sommeil lent et la dernière phase au sommeil paradoxal.

Chaque cycle est entrecoupé d’une phase de semi-éveil. 4 à 6 cycles se succèdent par nuit.

Besoin de retrouver un bon sommeil ?

A Saint Rémy de Provence

IBDP, centre d’hypnose, d’hypnothérapie, d’hypnoanalyse

Agréé par la Fédération Française de Coaching et Thérapies Brèves

cycle-du-sommeil

Les troubles du sommeil touchent environ 1 Français sur 3 et ce chiffre aurait une forte tendance à augmenter avec notre mode de vie actuel.

Quelles sont les conséquences pour les personnes qui ne dorment pas assez ou qui présentent un sommeil de mauvaise qualité ?

Souvent on observe une diminution de la concentration, de la capacité à prendre des décisions et de la capacité à s’exprimer. La fonction motrice semble altérée et les sujets deviennent plus irritables. La privation de sommeil dégrade l’état de santé en général de l’individu et les processus de vieillissement peuvent s’accélérer.

Bien sur, les conséquences sont dépendantes de la durée du manque de sommeil et propre à chaque individu, il n’en demeure pas moins qu’un bon sommeil est crucial à notre bien-être.

L’hypnose peut être une excellente thérapie pour retrouver un bon sommeil

Il avait déjà été démontré que des patients atteints de troubles du sommeil peuvent en effet être traités avec succès par l’hypnothérapie.

Toutefois, jusqu’à présent, il n’avait pas été prouvé que cela puisse conduire à un changement objectivement mesurable de la qualité du sommeil.

Des chercheurs des Universités de Zurich et de Fribourg viennent de prouver que l’hypnose est une méthode efficace à l’amélioration de la qualité du sommeil.

Les chercheurs ont démontré non seulement que l’hypnose a un impact positif sur la qualité du sommeil, mais en plus à un degré surprenant.

Pour mesurer objectivement le sommeil, l’activité électrique du cerveau est enregistrée en utilisant un électroencéphalogramme (EEG). Dès les premières phases de sommeil notre cerveau passe donc au travers d’une série de stades au cours desquelles les ondes cérébrales se ralentissent progressivement. C’est ainsi qu’apparaissent les différents paliers du sommeil à ondes lentes comprenant la phase d’endormissement (stade 1), le sommeil lent léger (stade 2), et le sommeil lent profond (stade 3 et 4). Ce sont ces ondes lentes du sommeil profond qui semble être primordiales à la mise en route des processus régénérateurs de notre cerveau.

Au cours de l’expérience, 70 jeunes femmes en bonne santé ont participé à l’étude Suisse. Le but était de mesurer les effets de suggestions hypnotiques sur la qualité d’une sieste de 90 minutes. Avant de s’endormir, les sujets étaient séparés en deux groupes : un groupe soumis à différents protocoles hypnotiques ciblés, un autre groupe avec un texte neutre.

Afin comparer objectivement l’influence de l’hypnose sur le sommeil, des conditions contrôles ont également été mis en place. Elles consistaient à faire écouter une semaine plus tard aux mêmes sujets, avant la sieste, un texte de même longueur dont le contenu était neutre et non hypnotique et d’en analyser la qualité de la sieste.

Les suggestions hypnotiques augmentent jusqu’à 80% la durée du sommeil profond

Les participants au groupe soumis au protocole hypnotique a augmenté de près de 80% la durée de leurs phases profondes de sommeil. Ces effets étaient totalement corrélés à la métaphore hypnotique utilisée et non à un effet d’anticipation des sujets. En parallèle, le temps passé éveillé pendant la phase de sieste a été réduite d’environ un tiers.

Ces résultats scientifiques sont importants lorsque l’on sait que le sommeil à ondes lentes joue un rôle essentiel dans le fonctionnement optimal de notre système immunitaire, de notre métabolisme, et dans de nombreux processus de plasticité cérébral et en particulier ceux mis en place dans la consolidation de la mémoire.

En conclusion, il apparait que l’hypnothérapie est capable d’améliorer notre sommeil en augmentant sa profondeur. L’hypnose est donc clairement un outil efficace pour approfondir le sommeil. Cette récente recherche ouvre de nouvelles voies thérapeutiques, non médicamenteuses, efficaces contre l’insomnie et en particulier les insomnies primaires qui présentent des réductions significatives de sommeil à ondes lentes.

réference: Cordi MJ, et al., Deepening sleep by hypnotic suggestion. Sleep. 2014, 37(6):1143-52.

http://www.journalsleep.org/ViewAbstract.aspx?pid=29502

IBDP, centre d’hypnose, d’hypnothérapie, d’hypnoanalyse

La Maison Médicale La Massane

33 Av. des Joncades Basses,
Z.A De la Massane
13120 Saint-Rémy-de-Provence

Tél. : 06 10 34 30 05
Horaires de 08h00 à 18h00.